Changer de syndic ? Nous pouvons vous aider !

Votre syndic ne vous donne pas entière satisfaction ?

Votre syndic obtient une note catastrophique à notre Quiz ?

Vous souhaitez en changer ? Nous pouvons vous aider !

Un changement de syndic ne s’improvise pas.

Changer de syndic est simple, mais il y a tout de même quelques pièges à éviter :

 

Choisir un syndic pas cher mais inadapté : le seul critère de choix d’un syndic ne peut pas être le tarif, il faut également qu’il soit compétent par rapport aux spécificités et aux problèmes rencontrés par votre copropriété. Certains syndics sont plus compétents et plus adaptés pour des problèmes techniques et d’autres pour des problèmes juridiques ou bien comptables

Choisir un syndic aux coûts cachés : le contrat de syndic vous engage, une fois signé il est trop tard pour renégocier les tarifs des prestations. Il faut donc lire avec attention l’ensemble du contrat, lire également entre les lignes et négocier avant de signer.

Choisir un syndic débordé : les syndics ne vous diront jamais qu’ils rencontrent des difficultés de personnel, ou bien qu’ils sont débordés et ne pourront pas gérer correctement votre copropriété malgré une offre tarifaire alléchante et un contrat correct.

Se retrouver sans syndic : un certain nombre de règles sont à respecter pour éviter un imbroglio légal

 

Nos experts peuvent analyser votre contrat de syndic, vos charges, les spécificités de votre copropriété et vous conseiller sur la meilleure stratégie à adopter.

 

– Est-ce que changer de syndic est la meilleure solution pour votre copropriété ? Peut être y a-t-il d’autres pistes à explorer avant. Renégociation du contrat, médiation etc.

– Si changer de syndic reste la meilleure solution, CoproConseils vous accompagne, analyse les propositions, vérifie leur conformité aux lois, décrets et réglementations en vigueur, négocie pour vous les différentes propositions.

 

Notre expérience sur les Bouches du Rhône nous amène à contrôler environ 80 cabinets de syndics. Nous connaissons leurs spécificité, leurs modes de fonctionnement, leurs points forts et leurs points faibles. Leurs contrats et leurs tarifs sont soigneusement étudiés et comparés. Notre expertise s’exerce dans la plus grande indépendance. Vous restez totalement maître de la décision.

 

CoproConseils vous accompagne pas à pas dans les différentes démarches que votre copropriété devra effectuer pour mener à bien ce changement, notamment les formes et délais légaux à respecter afin de ne pas risquer l’invalidation de votre demande.

 

Changer de syndic n’est pas sans conséquence pour votre copropriété

 

Vous avez trouvé un syndic moins cher ! Parfait !

Imaginons que ce soit simplement le cas et qu’il n’y ait pas de facturation cachée qui vous ait échappé et se révèle une mauvaise surprise.

Il faut savoir que l’ancien syndic a deux mois pour faire parvenir tous les documents et les fonds de votre copropriété au nouveau syndic. Celui-ci s’il prend en général la peine de vérifier que les fonds remis sont bien au complet, il n’en va pas de même pour les archives. La conséquence la plus classique c’est que souvent des documents se perdent dans le transfert, quelques fois pas des moindres. Il peut également y avoir des fonds en souffrance qui se trouvent perdus, si les comptabilités sont défaillantes. Dernière conséquence qui peut sembler anecdotique mais qui ne l’est pas dans l’exercice concret de la gestion d’une copropriété, changer de syndic signifie perdre une grande partie de la mémoire et de l’historique de la gestion d’une copropriété.

CoproConseils a l’expérience de plusieurs copropriété qui, tout en restant adhérentes à CoproConseils ont déjà changé deux fois de syndic en quelques années. Nous nous retrouvons fréquemment être ceux vers qui le conseil syndical ou même le syndic se tourne pour retrouver l’historique d’une procédure, retrouver des documents perdus dans les déménagements, retrouver la mémoire des débats qui ont eu lieu en assemblée générale sur telle ou telle décision. Cela démontre bien que la gestion de copropriété est un travail de fond qui pour être mené à bien, bénéficie réellement d’une certaine stabilité.

Attention ne nous méprenons pas ! Il ne s’agit pas à tout prix de défendre les syndics en place, mais au contraire d’œuvrer inlassablement pour que le conseil syndical et le gestionnaire travaillent en bonne intelligence et en confiance, à des tarifs justes et négociés, et toujours dans l’intérêt de la copropriété.

Nous mettons en garde les copropriétaires sur le miroir aux alouettes que peut être un changement de syndic. Ce qu’il faut à votre copropriété ce n’est pas forcément un nouveau syndic, mais un syndic qui fasse correctement son travail à un tarif juste et négocié.

 

 

Si vous n’êtes pas encore adhérent, n’hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

 

 

2 responses to “Changer de syndic ? Nous pouvons vous aider !

  1. D.P ARREAU says:

    Bonjour,
    Un grand nombre de propriétaires souhaitent révoquer le syndic. Celui ci ne communique pas avec le conseil syndical. il « s’arrange » avec un seul des 8 membres du CS. Il ne supporte pas que les membres du CS sollicitent des entreprises pour obtenir des devis. Il refuse de nous communiquer des documents comptables et autres, etc. D’autres problèmes plus graves relevant de la sécurité sont à lui reprocher.
    Malgré cela, nous ne sommes pas certains d’obtenir la majorité requise pour le remplacer (il a été élu l’an passé pour 3 ans).
    Dans ces conditions, quels seront nos moyens d’action pour le faire travailler en collaboration avec le CS et l’obliger à faire réaliser les travaux urgents ; par exemple, les escaliers sont restés sans éclairage pendant des semaines. Il suffisait de faire remplacer les ampoules. J’ai contacté moi-même l’électricien ; depuis le syndic ne veut plus travailler avec lui sous prétexte que c’est lui qui donne les ordres.
    j’avoue ne pas voir comment le contraindre à travailler dans les règles.
    Merci pour votre aide

    1. CoproConseils says:

      Mettre ou remettre votre syndic au travail est une bonne idée, bien meilleure que celle de le révoquer. La révocation est une procédure longue et couteuse qui n’est pas d’une issue certaine et qui est bien moins intéressante pour la copropriété que de rétablir des relations normales et constructives avec le syndic en place. Elle est néanmoins une solution après avoir essayé les autres !

      Même s’il n’y a pas de recette magique pour mettre un syndic au travail, il faut en premier lieu s’appuyer sur les articles de lois et il y en a un certain nombre qui sont là pour régir les relations du syndic avec le conseil syndical. S’il refuse de s’y plier, alors il engage sa responsabilité.
      Le syndic par exemple est tenu par l’article 21 de la loi de 67, de communiquer au conseil syndical tout document relatif à la copropriété. Il n’a pas le droit de refuser.
      Lorsque nous sommes mandatés par les copropriétaires nous intervenons directement auprès des syndics. Notre expérience et notre connaissance des textes de loi fait de nous un interlocuteur d’une autre nature qu’un simple copropriétaire et nous parvenons dans la plupart des cas à établir de meilleures relations avec le syndic. Ceci dit il est également important de faire la part des choses. Il est indispensable de faire connaissance avec le contexte de la copropriété pour mieux comprendre pourquoi votre copropriété est dans cette situation relativement bloquée.
      Bon courage. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *