Peut-on s’opposer à l’installation du compteur Linky ?

Depuis décembre 2015 ERDF a lancé le déploiement des compteurs Linky … et la polémique qui avait éclot en 2010 recommence de plus belle !

  • Faut-il laisser ERDF installer le « compteur intelligent » ?
  • Ce nouveau compteur connecté est-il dangereux pour la santé ?
  • EDF peut-il tout connaître de notre vie privée par l’intermédiaire de ce compteur ?

Installation des compteurs Linky en copropriété.

Nous sommes experts en copropriété, mais nous n’avons aucune expertise en ondes électromagnétiques, ni en communication CPL !

Nous ne pouvons par conséquent répondre pas à la question “faut-il refuser l’installation des compteurs Linky” ?
La seule question qui nous ait été posée et sur laquelle nous sommes légitimes à répondre est :

Comment refuser l’installation des compteurs Linky en copropriété ?

La question est vite réglée : en copropriété, une assemblée générale n’a aucun pouvoir pour refuser collectivement l’installation des compteurs électriques et son avis ne lui sera jamais demandé.

Le compteur électrique ne vous appartient pas, il n’appartient pas non plus au syndicat des copropriétaires. Il est propriété des collectivités locales, qui sur 95% du territoire ont concédé la distribution d’électricité à ERDF. C’est donc ERDF qui installe les compteurs au domicile de ses abonnés pour enregistrer leur consommation d’électricité afin de la leur facturer. C’est également ERDF qui les vérifie et les renouvelle.

Les compteurs électriques sont déjà présents au moment de la livraison de la copropriété. Il n’est pas nécessaire d’en voter l’installation en assemblée générale.

Il en va de même pour leur renouvellement, la question ne fera jamais l’objet d’une résolution d’assemblée générale et aucune disposition législative ni réglementaire ne donne le pouvoir aux copropriétaires de s’opposer à leur installation.

Peut-on s’opposer à l’installation d’un compteur communiquant Linky à titre individuel ?

Dans les textes, non rien n’oblige ERDF à vous proposer une solution alternative au compteur Linky si vous n’en voulez pas. Dans la pratique, il y a fort à parier que les usagers qui s’y opposent ne soient pas équipés … tant que leur ancien compteur fonctionne.

Certaines communes ont décidé de s’opposer collectivement à l’installation de ces compteurs sur leur territoire. Il est trop tôt pour savoir ce que cela aura comme conséquences sur le déploiement du dispositif.

Que reproche-t-on à ce compteur dit intelligent ?

Chaque fois qu’une polémique enfle, il est possible de trouver tout et son contraire sur internet ; aussi bien la communication aseptisée d’ERDF, que des critiques très virulentes.

Ce qui est essentiellement reproché à ce compteur tient en deux points :

  • ses effets néfastes sur la santé
  • sa capacité à transmettre des informations personnelles sur les occupants d’un logement

Nous ne sommes pas qualifiés pour vous donner un avis sur ces questions.

Il est également utile de noter que Ségolène Royal, dans la loi pour la transition énergétique et une croissance verte, souhaite s’appuyer sur ces nouveaux compteurs intelligents pour renforcer « l’information donnée aux usagers sur leur consommation ».

 

Concernant la loi pour la transition énergétique et EDF, n’hésitez pas à lire également l’article sur les colonnes montantes. Autre dossier, bien plus épineux pour ERDF.