Audit ou diagnostic ?

Audit ou diagnostic ? Les audits et diagnostics sont désormais incontournables. Ils sont l’outil de la mesure de la performance énergétique des copropriétés. Celles dotées d’un chauffage collectif intéressent particulièrement les pouvoirs publics. Au fil des lois et des décrets, aucune copropriété ne passe au travers des mailles du filet. Vous allez forcément savoir si votre copropriété est performante ou non !

Ce soucis est justifié, tous les rapports soulignent l’énorme vivier d’économies d’énergie que constitue le parc immobilier français.

 

Nous nous sommes déjà fait l’écho du fait que :

– pour les copropriétés dotées d’une installation collective de chauffage un Diagnostic de Performance Énergétique était à réaliser d’ici le 1er janvier 2017, sauf

– pour les copropriétés de plus de 50 lots dotées d’une installation de chauffage collectif et construites avant 2001 il s’agissait de réaliser un audit énergétique.

 

Mais quelle est donc la différence entre un diagnostic et un audit ?

 

Un diagnostic de performance énergétique est une photographie de la consommation énergétique d’une copropriété à un instant donné. Il permet de se faire une idée et de situer la consommation d’une copropriété par rapport à une norme notamment.

Un audit est une analyse beaucoup plus fouillée de tous les postes de consommation d’énergie du bâtiment. Son objectif est de proposer des solutions pour améliorer la performance énergétique.

 

Le Code de la Construction et de l’Habitation fixe a minima le contenu de la mission de l’auditeur :

– descriptif de l’ensemble du bâtiment et des installations communes consommant de l’énergie

– enquête auprès des occupants

– visite d’un échantillon de logements

– estimation des quantités annuelles d’énergie consommées pour chaque catégorie d’équipements collectifs

– classement énergétique du bâtiment

– classement du bâtiment relativement à l’émission des gaz à effet de serre

– préconisations visant à optimiser la performance énergétique de tous les équipements collectifs consommant de l’électricité et notamment les équipements de chauffage ou de refroidissement

– propositions de travaux pour améliorer la performance énergétique du bâtiment, en tenant compte de son état, avec une estimation des coûts et des gains, ainsi que des aides qu’il serait possible d’obtenir pour les réaliser.

– rapport synthétique qui permette aux copropriétaires de se faire une idée de la performance de leur immeuble et de l’utilité des travaux proposés.

 

Professionnels et prestataires du diagnostic à mettre en concurrence avant toute chose

Attention : ce ne sont pas les mêmes professionnels qui sont habilités à réaliser des diagnostics et des audits. Il suffit de mesurer pour faire un diagnostic, il faut analyser et proposer des solutions techniques pour établir un rapport d’audit. Il existe un grand nombre de professionnels qui proposent ces services, il est indispensable de faire jouer la concurrence avant de commander un rapport d’audit énergétique.

 

Attention également : à la suite de la présentation du rapport de l’auditeur, un certain nombre de travaux sont proposés. Il convient alors comme pour tout autre type de travaux, d’établir différents devis, de mettre en concurrence les prestataires et de les faire voter en assemblée générale.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *