Les 10 règles d’or du conseil syndical

Un conseil syndical a des droits et des obligations. Vous en saurez plus en lisant l’article « à quoi sert le conseil syndical ». Mais pour être efficace il ne suffit pas de respecter les règles. Un bon conseil syndical fait objectivement avancer la copropriété et facilite les relations entre les copropriétaires et le syndic. Et pour cela, il est indispensable d’être bien organisé.

C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui les 10 règles d’or du conseiller syndical. Pour être bien organisé, efficace et ne pas porter le flanc à la critique, toujours facile.

Les conseillers syndicaux sont élus par l’assemblée des copropriétaires pour les représenter dans les relations régulières avec le syndic. Ils doivent contrôler la gestion du syndic et l’assister dans l’intérêt de la copropriété.
Le conseil syndical est donc au cœur de la copropriété et doit organiser :

  • ses relations avec les copropriétaires
  • ses relations avec le syndic
  • son propre mode de fonctionnement

Évidemment, ces conseils sont d’autant plus cruciaux à appliquer que le nombre de lots de la copropriété est important. Même si dans les petites copropriétés cette instance de représentation des propriétaires peut se permettre de fonctionner sans formalisme particulier, il n’en reste pas moins important de garder à l’esprit les valeurs qui doivent l’animer.

Pourquoi est-ce important d’avoir un conseil syndical efficace ?

Le conseil syndical au sein d’une copropriété est loin d’être un organe neutre et sans importance.  Le travail du syndic peut en dépendre. Les relations entre copropriétaires au sein de la copropriété aussi.

Si les conseillers syndicaux sont peu impliqués et ne se réunissent jamais, le syndic n’aura aucun interlocuteur privilégié avec qui travailler.  Au mieux, votre syndic va gérer votre copropriété a minima, prendre les décisions qui s’imposent et informer les représentants des copropriétaires… ou pas. Dans le moins pire des cas, il va traiter en priorité les autres copropriétés pour lesquelles le conseil syndical est actif et à qui il a des comptes à rendre … et oublier la vôtre. Au pire, il va prendre ses aises avec la gestion de votre copropriété sachant qu’il n’est pas contrôlé.

Si le président du conseil syndical est très vindicatif et gère le conseil syndical comme son pré carré, votre copropriété risque là aussi d’être gérée à minima parce qu’il n’est pas facile ni agréable de travailler au quotidien dans un climat de défiance. Les inévitables tensions et conflits entre copropriétaires risquent également de se trouver amplifiés par un conseil syndical non diplomate.

Si le conseil syndical est désorganisé, chacun s’occupant de ce qui lui chante sans concertation avec les autres membres, le syndic n’aura pas de véritable interlocuteur. Les décisions prises peuvent être remises en question lors des assemblées générales.

Ce ne sont que quelques exemples d’entrave à l’efficacité du conseil syndical. Les règles précisées dans l’article « à quoi sert le conseil syndical » sont pourtant respectées.

Découvrez donc les 10 règles d’un conseil syndical bien organisé et efficace.

Si vous voulez lire la suite de cet article, Connectez-vous

 

 

2 responses to “Les 10 règles d’or du conseil syndical

  1. G-J dit :

    Bonjour,

    Le conseil syndical de notre résidence a t il le droit d’organiser dans les parties communes à l’intérieur de notre bâtiment dans un espace de passage des réunions de ces membres entre 6/10 de 9 h à 12 h avec tables et chaises occasionnant du bruit avec forts éclats de voix.

    Suis en droit de demander que cela cesse. si oui vers qui me retourner ?

    Cordialement

    1. CoproConseils dit :

      Bonjour
      Les parties communes sont … communes.
      Si la copropriété ne dispose pas de locaux spécifiques de réunion, les parties communes sont un espace de réunion possible.
      Rien n’oblige le CS à louer une salle (ce qui augmenterait les charges de copropriété) ou à faire la réunion dans une partie privative.
      Il semblerait de plus que ces réunions se tiennent durant la journée … heures normales d’activité.
      Il est important de souligner que le conseil syndical est constitué de personnes bénévoles, qui prennent du temps sur leur temps personnel pour s’occuper de la copropriété et défendre les intérêts de l’ensemble des copropriétaires.
      C’est déjà pas mal. Il semble un peu excessif de leur demander de le faire discrètement !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *