Revalorisation des salaires des gardiens-concierges et employés d’immeubles

Vous avez un gardien-concierge dans votre copropriété, ou un employé d’immeuble ?

Le début de l’année 2015 est riche en modifications, elles sont résumées ci-dessous :

NB mise à jour de l’article au 1er juillet 2015 voir au bas de l’article.

Revalorisation des salaires

L’avenant n°85 revalorise les salaires minima brut mensuels des gardiens concierges et employés d’immeubles (catégorie A et B)

A titre d’exemple les salaires en catégorie A, sur la base d’un horaire mensuel de 151 heures, oscillent entre 1457 € brut mensuel et 1707 € suivant le coefficient. Tandis qu’ils vont de 1632 € brut mensuels à 1892 € pour les employés de catégorie B toujours suivant le coefficient (sur la base de 10 000 unités de valeur).

 

Revalorisation de la prime poubelles sélectives

La prime pour la sortie mensuelle des poubelles sélectives est fixée à 1€ du lot avec un minimum de 20€ et un maximum de 160€. Ce qui correspond à une augmentation de 10 %.

 

Revalorisation de la prime d’astreinte de nuit

Pour les contrats d’employés d’immeubles ou de gardiens concierge signé avant le 1er janvier 2003, la prime d’astreinte de nuit enregistre une notable augmentation de 25% en passant de 120€ à 150€ à partir du 1er avril 2015.

 

Baisse de la cotisation patronale d’allocations familiale

Pour les salariés dont l’employeur entre dans le cadre de la réduction Fillon et dont la rémunération annuelle n’excède pas 1,6 fois le SMIC, la cotisation patronale d’allocation familiale est réduite à 3,45% alors qu’il reste à 5,25% pour le cas général.

 

Augmentation du taux de cotisation d’assurance-vieillesse

Les augmentations sont répartie selon le barème ci-dessous :

 

Rémunération versées Cotisations plafonnées Cotisations déplafonnées
Part salariale Part patronale Part salariale Part patronale
 du 1/1/15 au 31/12/15  6,85 % 8,50 % 0,30 % 1,80 %
 du 1/1/16 au 31/12/16  6,90 % 8,55 % 0,35 % 1,85 %
 à partir du 1/1/17  6,90 % 8,55 % 0,40 % 1,90 %

 

 

[Mise à jour de juillet 2015]

Nouvel avenant sur le remplacement du salarié en congés

L’avenant n°87 précise que dans le cas d’un remplacement d’un salarié en congés, aux primes déjà en vigueur s’ajoutera si le remplacement est inférieur à deux mois, une indemnité compensatrice conventionnelle fixée à 10% de la rémunération majorée des primes déjà applicables.

Cet avenant est valable à dater du 1er juillet 2015.

A noter que lors d’un remplacement, la rémunération du remplaçant est déjà majorée

  • d’une indemnité légale de fin de contrat
  • d’une indemnité compensatrice de congés payés
  • d’un indemnité de 13e mois calculée au prorata

 

La dernière revalorisation remontait à 2013.

 

Lire également l’article concernant la complémentaire santé et prévoyance des gardiens concierges, ainsi que celui concernant la prise en charge de la taxe d’habitation.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *