Les gardiens-concierges ne pourront plus s’auto-remplacer

Le gardien concierge qui occupe une loge, ne pourra plus à compter du 1er juillet 2015 s’auto-remplacer durant sa période de congés et augmenter ainsi substantiellement son revenu.

En effet jusqu’à présent et encore pendant un an et demi, le gardien concierge qui souhaite partir en vacances a la possibilité de s’auto-remplacer pour éviter de donner jouissance de sa loge à son remplaçant. Il touche 50% de plus de son salaire sur la période.

Dans le cadre de la modernisation du métier de gardien-concierge, le législateur a supprimé cette possibilité. Le salarié en place doit prendre ses congés.

Pour que le gardien concierge accepte plus facilement de laisser sa loge à son remplaçant, le législateur prévoit qu’il ait la possibilité de choisir son remplaçant ! Si  celui-ci convient également à l’employeur, l’affaire est conclue. Le remplaçant touche un salaire calculé selon les mêmes conditions que le gardien en place, augmenté d’une indemnité forfaitaire de 10% et occupe la loge.

Attention qui est “l’employeur” ?

Même si l’employeur réel c’est la copropriété et le syndicat des copropriétaires, en ce qui concerne cette situation c’est le syndic qui prend la décision.

Si vous voulez en savoir plus sur les responsabilités du syndic et des copropriétaires concernant les gardien-concierges, lisez notre article CoproConseils à ce sujet.

Que ce passe-t-il si le concierge en place propose un remplaçant dont le syndic ne veut pas ou bien que le concierge en place refuse tout simplement de laisser sa loge ?

Alors le gardien sera remplacé, mais pas logé, car la mise à disposition de son logement ne peut pas être imposée au gardien.

Le syndic optera soit pour un remplaçant de la catégorie B (qui ne bénéficie pas de l’avantage en nature logement et qui est payé en “unités de valeurs”) soit pour un contrat court avec une ou plusieurs entreprises (nettoyage, espaces verts …) pour remplacer temporairement le travail habituellement réalisé par le concierge.

Il est à noter que les partenaires sociaux ayant signé l’accord ont prévu une année et demie de transition pour passer à cette nouvelle loi théoriquement pour se laisser le temps aux copropriété d’aménager les loges …

Il y a fort à parier que les syndics n’auront pas à faire beaucoup d’effort pour trouver des solutions et qu’ils vont rapidement opter pour des entreprises de services, mais qu’avec ce délai les gardiens-concierges auront la possibilité de profiter de cet avantage une année et demie de plus avant de se le voir retirer.

La profession se raréfie. Le nombre de gardien-concierge a quasiment été divisé par deux en 20 ans. Est-ce que cette nouvelle disposition va réellement défendre la profession ?

 

Pour en savoir plus sur la rémunération du remplaçant d’un salarié, employé d’immeuble ou gardien concierge, lisez utilement l’article sur la revalorisation des salaires paru en 2015.

 

 

2 responses to “Les gardiens-concierges ne pourront plus s’auto-remplacer

  1. Morales says:

    Bonjour j’aimerais savoir si dans le cadre
    D’un remplacement du gardien d’immeuble Durant ses congés
    si on doit retenir l’avantage en nature logement au remplaçant ?
    Cordialement.

    1. CoproConseils CoproConseils says:

      Bonjour
      S’il est effectivement logé oui.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *