Redéfinition des emplois de gardien-concierge et employé d’immeuble

Les pouvoirs publics ont entrepris de rénover et réformer en profondeur le statut et les rémunérations des salariés des copropriétés ; employé d’immeuble et gardien-concierge.

Après plusieurs avenants à la convention collective portant sur la revalorisation des rémunérations, la question du remplacement et autres, ils s’attaquent désormais à la définition même des emplois et de leur classification. Cette opération ayant évidemment des conséquences sur les salaires.

Avenant 86 à la convention collective

des gardiens concierges et employés d’immeuble étendu relatif à la classification des personnels d’immeubles et de maintenance
La nouvelle classification des emplois est parue début 2015 sous la forme d’un nouvel avenant à la convention collective des gardiens concierges et employés d’immeubles ; l’avenant 86. Puis durant l’été 2015 cet avenant a été étendu à l’ensemble des salariés de copropriété qu’ils soient de catégorie A ou catégorie B.

Cette nouvelle classification s’applique désormais. La nouvelle étape dans sa mise en œuvre est la mise en conformité des contrats de travail avec cette nouvelle classification. Les employeurs ont jusqu’au 1er mars 2016 pour mener les négociations et adapter les contrats de travail.

Rappelons que l’employeur du salarié de votre copropriété est votre syndic. Ces changements légaux et règlementaires sont théoriquement transparents pour les copropriétaires. Néanmoins, il n’est pas impossible que cette mise en conformité ait des conséquences sur le salaire que la copropriété verse à son salarié et donc sur vos charges !

Notons que le contrat de travail du gardien concierge et de tout autre préposé de la copropriété n’a pas été retenu comme document devant obligatoirement figurer dans l’extranet de la copropriété. Cela ne veut pas pour autant dire que les membres du conseil syndical qui y ont accès, ne peuvent le diffuser.

 

 

8 responses to “Redéfinition des emplois de gardien-concierge et employé d’immeuble

  1. Mila Dasi says:

    Ma compagne et moi exerçons (respectivement depuis 1983 et 1998) le métier de gardiens dans un immeuble de copropriété à temps partiel ; par conséquent nous occupons chacun un autre emploi, parallèlement.
    Depuis le 1er juillet 2015, la possibilité “d’auto-remplacement” des gardiens d’immeubles est supprimée. Ne disposant pas des mêmes périodes de congés pour ce qui concerne notre second emploi (deux secteurs différents), nous souhaitons, pour écluser notre solde de congés payés (qui s’élève à 2 mois chacun), effectuer un « auto-remplacement », autrement dit un remplacement de l’un par l’autre. Mais selon le syndic administrateur de l’immeuble, l’avenant n° 82 du 17 juin 2013 relatif aux congés annuels et aux remplacements nous l’interdit. Qu’en est-il exactement ?
    Je vous remercie.

    Mila

    1. CoproConseils says:

      Nous ne pouvons que vous conseiller de vous rapprocher du Mag des Gardiens qui a une permanence juridique totalement dédiée aux questions des gardiens. Vous y trouverez des renseignements plus précis et personnalisés que par l’intermédiaire des commentaires de notre site internet.
      Merci pour votre confiance néanmoins.

  2. HASSAN says:

    En ma interdit l’accès a notre ascenseur car je paye pas le sindyc

    1. CoproConseils says:

      Monsieur, nous sommes attristés d’entendre que l’on puisse interdire à un employé d’immeuble de prendre l’ascenseur pour réaliser son travail sous prétexte qu’il ne participe pas aux charges d’ascenseur. Vous pouvez demander au syndic d’agir. Vous pouvez tout simplement les ignorer.
      Bon courage. Cordialement

  3. says:

    Merci pour votre réponse ,existe t’il un texte concernant cette non obligation .
    Merci

    1. CoproConseils says:

      Bonjour,
      Non la loi ne prévoit pas tout les cas de figure, il faudrait se plonger en détail dans la convention collective voire dans la jurisprudence.
      Cordialement

  4. furax says:

    Bonjour,
    le gardien est il obligé de ramasser les excréments humain laissé par les sans abris qui profite des accès non sécurisé au rdc de l’immeuble.

    1. CoproConseils says:

      Bonjour, désolés pour vous
      nous comprenons tout à fait votre pseudo !
      Non effectivement vous êtes payé pour faire du ménage “normal”.
      il faut signaler la situation au syndic afin qu’il propose aux copropriétaires la sécurisation des accès.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *